AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ellen Desenae [Ombres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellen Desenae
.: Fondatrice :.

avatar

Féminin
Messages : 287
Points : 3180
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Age rp : 27 ans
Race : Hybride
Rôle : Deuxième conseillère d'Aaron et Seconde de Duncan
Profession : Rentière
Quartier : Avhon

MessageSujet: Ellen Desenae [Ombres]   Jeu 9 Déc - 19:06

Présentation d'Ellen Desenae




... Identité ...
.



    ◦ Nom: Desenae
    ◦ Prénom: Ellen
    ◦ Surnom: Elly

    ◦ Date de naissance: 21 décembre
    ◦ Race: Hybride
    ◦ Groupe: Ombres

    ◦ Age: 27 ans
    ◦ Lieu de résidence: Son manoir, dans le quartier d'Avhon
    ◦ Rôle: Deuxième conseillère du roi Aaron, et seconde de Duncan
    ◦ Profession: En dehors de ses activités politiques, elle vit des rentes de ses quelques propriétés et immeubles.



... Aperçu ...
.


    ◦ Physique:
    La jeune femme vint se placer devant le grand miroir de laiton, s'assit sur le petit tabouret, et observa d'un œil critique l'image que lui renvoyait la surface polie.
    D'une main experte, elle arrangea tout d'abord les longues mèches blondes qui encadraient son visage. Ses cheveux d'or aux multiples nuances tombaient ce jour-là raides sur ses épaules, et Ellen prit le temps d'y tresser prestement une fine natte pour leur donner un peu de relief.
    Elle revint ensuite à son reflet et détailla son visage pour décider de la suite.
    Attrapant un pinceau qui trainait sur sa coiffeuse, elle souligna d'un épais trait noir ses grands yeux d'un vert d'eau peu commun.
    Elle reposa ensuite l'ustensile, et laissa son regard couler sur ses pommettes hautes et son nez mutin, sur ses lèvres légèrement rosées et la douce ligne de son fin menton. Comme d'habitude, elle ne se maquillerait pas plus.
    S'attardant alors sur sa gorge nue, elle ouvrit sa boite à bijoux et choisit une légère chaine d'argent, ornée d'un petit pendentif serti.

    Satisfaite pour un temps, elle se leva gracieusement du tabouret et fit quelques pas en arrière pour pouvoir se regarder en entier.
    Quittant sa taille fine, ses mains si délicates ordonnèrent les plis de sa robe sombre puis vinrent se reposer sur ses hanches.
    Même perchée sur ses petits talons, elle restait petite, du haut de son mètre cinquante huit…
    Et elle avait beau faire, elle dégageait toujours cette impression d'infinie fragilité, de vulnérabilité, qui ne l'aidait pas vraiment à s'imposer, que ce soit dans son métier ou dans la vie courante.
    Maladroite et très peu assurée, elle remerciait quand même son héritage de donner à ses mouvements cette grâce tout elfique, que le commun des mortels mettait sur sa petite taille.

    Les yeux de l'Hybride rencontrèrent alors les prunelles de son reflet et elle se figea un moment.
    Comme chaque matin, alors qu'elle s'apprêtait pour rejoindre le Palais, la jeune femme scrutait son propre regard, s'assurant que rien dans son expression ne permettrait à son roi de déceler sa trahison… Que l'étincelle rieuse qui illuminait ses yeux était toujours présente...

    Ellen se détourna enfin du miroir et s'empara de sa cape. Elle la fixa rapidement, puis jeta un dernier coup d'œil dans le miroir et laissa un sourire éclairer son beau visage.
    La confrontation ne serait pas pour aujourd'hui…


    ◦ Caractère:
    A la base, Ellen est une personne calme et réfléchie, qui aime prendre son temps pour faire les choses bien.
    Disponible et intéressée, elle aime rire, et surtout apprendre.
    Très attachée à la morale et à la justice, elle s'avère également avoir des petits côtés très sensibles que ne laisserait pas deviner son regard amusé.

    Depuis qu'elle s'est engagée dans la politique, la donne a un peu changé…
    Souvent préoccupée, les personnes capables de la faire rire comme autrefois sont devenues rares et la jeune fille timide a, contrairement à ce que pourrait laisser croire son apparence, laissé la place à une femme sûre d'elle qui n'apprécie vraiment pas de se laisser marcher sur les pieds.
    Intelligente et pleine de ressources, elle a appris à se passer de l'aide des autres et à se débrouiller tout seule.

    Mais ce qui la caractérise sans doute le mieux aujourd'hui, c’est la toile de mensonges qu'elle a tissé tout autour d'elle. Et personne n'y échappe… En effet, s'il est logique qu'elle mente à la Cour pour lui cacher son implication dans la résistance ainsi qu'à son frère, qu'elle tente de tenir le plus éloigné possible de toutes ces histoires, elle se doit également de cacher certaines informations aux Ombres, sans quoi sa position deviendrait beaucoup trop instable.
    Passée maitre dans l'art de la comédie, il est très difficile de savoir ce qu'elle pense exactement. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir des avis très tranchés sur certaines questions… Par exemple, si elle n'approuve pas vraiment l'utilisation de la violence, elle doit bien avouer que, dans le cas des Ombres et de leur combat pour la justice, elle peut le permettre.

    Ellen est donc un mystère fait femme… A vous de voir quel rôle elle jouera avec vous…


    ◦ Goûts:
    Ellen n'est pas une femme très difficile ni très capricieuse. Elle aime avant tout la simplicité et la beauté: les deux meilleurs mots pour décrire son intérieur et sa garde-robe.
    Quand il s'agit des gens, elle est très attirée par les personnes ayant une forte personnalité, sans pour autant être du genre à se laisser embobiner facilement.
    Elle a également un petit péché mignon, avouons-le… Elle est folle de tous ces petits gâteaux au miel :p



... Histoire ...
.


    ◦ Passé:
    Ellen s'arrêta devant l'une des majestueuses sépultures et s'abaissa doucement, jusqu'à s'agenouiller sur la terre froide et dure. D'une main légère, elle frôla alors le bord de la tombe de granit qui abritait sa famille, puis rabattit le capuchon de sa lourde cape sur son visage. Il n'était pas question que l'on vienne la déranger lors de ces moments privilégiés où elle prenait le temps de réfléchir à ce qu'était sa vie, et à ce qu'avaient été celles des personnes qu'elle avait aimées un jour.
    Avait-elle changé quelque chose? Avait-elle rendu ces existences meilleures? Ou tout du moins, un peu plus supportables?

    La jeune femme croisa les mains sur ses genoux joints et laissa les souvenirs d'une autre époque lui revenir en mémoire.
    L'odeur qui régnait dans le petit salon du premier étage, la douceur du tissu de la robe de leur mère sous sa joue, la profondeur de la voix de leur père qui résonnait dans la pièce, la frappèrent avec presque autant de force qu'il y a vingt ans…

      C'était un froid matin d'hiver, et l'épaisse neige qui tombait depuis des heures occultaient les fenêtres du manoir. Voila sans doute pourquoi Evan Desenae n'avait pas quitté la demeure familiale pour rejoindre le palais royal et ses responsabilités d'homme influent.
      Aussi avait-il décidé de profiter de ces moments de calme cotonneux pour rassembler sa petite famille et passer un peu plus de temps avec ses enfants que, il faut bien l'avouer, il voyait beaucoup moins qu'il ne l'aurait voulu.
      Ellen avait été ravie d'apprendre que son père passerait la journée à la maison et elle s'était précipitée dans le petit salon, sa robe de nuit flottant derrière elle et ses chaussons oubliés au pied de son lit. Son père était bien là, assis dans l'un des deux fauteuils qui encadraient la cheminée.
      La mine amusée par l'enthousiasme de sa fille, il lui avait fait signe d'approcher et l'avait fait monter sur ses genoux.
      "Bonjour, mon cœur…"
      "Bonjour Père!"
      Elly lui avait simplement souri puis s'était blottie dans ses bras, cherchant simplement un peu de tendresse auprès de celui qui était bien trop absent.

      La petite confortablement calée contre son torse, Evan avait donc eu tout le loisir d'observer son fils, l'ainé, entrer dans la pièce. Il avait d'abord jeté un œil à sa sœur, puis à son père qui lui avait adressé un grand sourire.
      "Nohlan… Comment vas-tu, mon fils?"
      "Bien, Père. Et vous?"
      "Tout va très bien, merci."
      Un jour, peut-être, Evan prendrait le temps d'expliquer à son fils que non, tout n'allait pas très bien. Mais présentement, Nohlan n'avait que neuf ans et ne devait s'inquiéter de rien d'autre que de son enfance et ses petites sœurs.
      En parlant d'une autre petite sœur, c'est le moment que leur mère, Alya Desenae, avait choisi pour rejoindre sa famille, poussant la petite dernière à l'intérieur de la pièce d'une main et portant de quoi réchauffer la plus âgée de l'autre.
      "Ellen, viens donc ici! Est-ce une tenue pour se promener dans les couloirs? Surtout par un temps pareil!"
      La petite fille s'était arrachée aux bras de son père dans un soupir et s'était approchée de sa mère, l'air boudeur.
      Alana, alors âgée de trois ans, avait fait le chemin inverse et s'était installée sur les genoux du paternel, pendant qu'Ellen enfilait ses chaussons et sa robe de chambre, sous les regards amusés de ses parents et de son frère.
      Tout le monde s'était alors installé pour la matinée: Alya avait pris place dans le deuxième fauteuil tandis que les deux enfants s'étaient assis sur l'épais tapis, chacun au pied d'un fauteuil.

      Ce jour-là, Evan Desenae avait beaucoup parlé, racontant à ses enfants ce qu'était sa vie loin d'eux et à quel point y se réjouissait, chaque jour que Dieu faisait, de les avoir dans sa vie.
      Il leur avait même narré sa rencontre avec leur mère et à quel point la naissance tardive de Nohlan avait été une bénédiction pour le couple. Il leur avait également raconté quelques anecdotes de sa propre enfance, au côté de leur grand-père, Sever, qui les avaient quittés l'année précédente.
      Alya avait gardé le silence, la plupart du temps, et s'était contentée de caresser les cheveux d'Ellen qui avait posé la tête sur ses genoux.
      Alana était endormie depuis bien longtemps, bien évidemment, mais Nohlan et Ellen avaient profités avec fascination de ces moments privilégiés en famille.


    Ellen ouvrit les yeux qu'elle avait clos pendant sa rêverie et laissa son regard couler sur la sépulture.
    Evan Desenae
    Les mots gravés dans la pierre lui vrillèrent le cœur. Mais c'était la réalité de la vie, le lot de chacun… Certains avaient juste droit à un peu plus de temps que d'autres…

      Ellen s'était sentie tomber avant de comprendre qu'elle avait atteint sa limite. Les bras de son frère l'avaient enserrée avec force tout juste avant qu'elle ne touche le sol et l'appel de sa mère avait retenti à ses oreilles.
      Nohlan l'avait alors allongée sur les pierres froides de la cave pendant qu'elle reprenait ses esprits, et que leur mère trépignait de colère.
      "Mais quand vas-tu apprendre! Tu finiras par te tuer à ainsi trop pousser ta limite! Qu-"
      "Mère! Laissez-lui un peu de temps! Ca ne fait que trois mois qu'elle s'entraine et j'ai moi aussi eu beaucoup de mal à appréhender ma limite…"
      Alya avait fixé son fils d'un œil presque mauvais et l'avait laissé remettre la jeune fille sur ses pieds dés que celle-ci avait fait mine de se redresser.
      Nohlan ne pouvait comprendre… Et elle ne voulait pas lui expliquer à quel point la pratique de la magie pouvait être dangereuse pour une jeune Hybride de la constitution d'Ellen. Si fragile…
      Néanmoins, sa fille devait apprendre. Car un potentiel magique non exploité pouvait être tout aussi nocif qu'un dépassement de ses capacités.

      Alya avait alors fermé les yeux et s'était rappelée du jour où tout avait commencé… Ce jour où elle avait du annoncer aux deux adolescents que leur mère n'était pas humaine et qu'ils ne risquaient plus de voir le monde de la même façon…
      C'était… Onze mois plus tôt, en plein milieu de l'après-midi. Evan et Ellen s'étaient disputés, pour une raison aussi stupide qu'un mariage arrangé et la jeune fille s'était réfugiée dans le jardin du manoir, fulminante et vociférant des imprécations à l'encontre de la gente masculine au grand complet.
      Son cri avait raisonné dans toute la maison, mais c'était Nohlan qui était arrivé le premier sur les lieux et sa magie avait naturellement répondu à celle de sa sœur.
      L'incendie que la colère d'Ellen avait déclenché avait été éteint par des trombes d'eau que la peur de son frère avait invoquées.
      Alya avait alors pris le temps de raconter à ses enfants toute l'histoire de son peuple, leur expliquant leurs spécificités ainsi que la place peu glorieuse des Hybrides dans leur société.
      Le choc initial passé, les questions avaient fusé, que ce soit sur leurs propres capacités ou sur sa famille à elle, qu'elle n'avait plus revu depuis son mariage avec Evan.
      Elle avait ensuite décidé de s'occuper d'abord de l'apprentissage de Nohlan qui, ayant déjà quinze ans et donc un potentiel plus conséquent, risquait de faire de bien plus grandes bêtises que sa petite sœur.


    Ellen rouvrit les yeux et se souvint de cette période où elle se sentait tiraillée entre volonté d'apprendre, et dégout vis-à-vis de ces gens qui la considérait comme une moins que rien. Ni humaine, ni elfe…
    Aussi s'était-elle toujours tenue à l'écart de ces êtres, qu'elle avait appris à reconnaître il y a bien longtemps de cela.

    Leur mère, une elfe… C'était quand même un comble, compte tenu du fait que sa magie ne lui avait pas servi à grand chose!
    Alya Desenae
    Oui, certains avaient droit à plus de temps sur terre que d'autres… Mais Alya, bien que douée d'une vie normalement beaucoup plus longue que la leur, n'avait pas eu cette chance.

      Ellen avait suivi son frère à l'extérieur dés qu'ils avaient senti l'orage approcher...
      Leur sœur avait en effet mis très peu de volonté à apprendre les rudiments de la magie et, bien qu'âgée de déjà dix-huit ans, leur mère avait de ce fait refusé de la laisser se fiancer. L'air était donc chargé de ressentiments et les anicroches étaient devenues monnaie courante…
      Ce jour-là, Ellen et Alana s'étaient encore disputées, tout juste avant que leur mère n'emmène la plus jeune à la cave pour son entrainement quotidien et, excédé par le comportement de la cadette, Evan les avait suivies alors que Nohlan emmenait Ellen dehors pour lui permettre de se calmer.

      Ellen avait toujours adoré sa petite sœur mais lorsque les pouvoirs de celle-ci s'étaient déclenchés, tout avait changé. La jeune fille avait alors découvert que sa famille toute entière lui avait menti pendant plusieurs années, et sa colère s'était naturellement reportée sur celle qui avait toujours été la plus proche d'elle, Ellen.

      Assise sur le banc de grès qui trônait au fond du jardin, Elly s'était appuyée contre son frère et avait laissé sa tête basculer sur son épaule.
      Un craquement retentit dans le lointain, mais la jeune femme était bien trop préoccupée que pour y prêter attention. Une sorte de rugissement la sortit finalement de ses pensées mais, avant qu'elle n'ait eu le temps de faire quoi que ce soit, la vague s'abattit sur eux et le noir la submergea.


    Alana Desenae
    Le dernier nom gravé sur la tombe dans laquelle reposait les trois membres de sa famille… Comment oublier ce jour?

      Lorsqu'Ellen avait repris conscience, la première chose qu'elle avait sentie était la magie de sa mère, qui se débattait. Le sang qui coulait le long de son visage, là où sa tête avait heurté le banc, la tira de son ébahissement et la ramena brutalement au chaos qui l'entourait.
      Elle et son frère s'étaient précipités à l'intérieur, pour trouver la moitié du mobilier de la cuisine entassé sur la trappe qui menait à la cave.
      Les serviteurs de la maison étaient venus les aider, de même que quelques voisins, mais leurs efforts avaient été vains. Quand la trappe s'était enfin ouverte, Evan, Alya et Alana Desenae étaient morts. Noyés.

      Des drames comme celui-là, il y en avait eu partout dans la cité. Des disparitions, des décès, des blessures,…
      Ellen, comme beaucoup d'autres gens, avait mis plusieurs jours à sortir de la torpeur dans laquelle la mort de ses porches l'avait plongée.
      Quand elle avait rouvert les yeux sur le monde qui l'entourait, Aaron Weiss avait été élu roi… Et les ennuis commençaient déjà.

      Elle ne comprit pas vraiment pourquoi, un beau jour, elle s'était retrouvée propulsée au rang de conseillère royale…
      Certes, très vite après la disparition de sa famille, elle avait repris contact avec ses amis de la noblesse, qui l'avaient réintroduite au Palais. Pour elle, il s'agissait plus d'un devoir de mémoire envers son père mais, moins d'un an après l'élection du roi, la demande officielle était tombée.
      Un 'Non' n'aurait bien évidemment pas été accepté… De plus, la jeune femme avait vu dans cette proposition une opportunité d'influer réellement sur les décisions du roi, et d'essayer de les rendre moins pénibles pour la population.
      Sa position s'était néanmoins montrée rapidement difficile à tenir puisqu'elle s'opposait généralement au reste du Conseil. Du moins jusqu'à la nomination du Quatrième Conseiller.

      Trois mois plus tard, en rentrant chez elle après un conseil, elle avait trouvé cet homme dans son salon.
      Il disait comprendre pourquoi elle avait accepté ce rôle de conseillère et à quel point il devait être difficile pour elle de faire face à ces gens qu'elle exécrait. Qu'il pourrait lui offrir un soutien, de quoi la rendre plus forte et plus sûre d'elle dans son combat pour le peuple.
      Ce Duncan lui avait alors expliqué son projet de résistance.
      Ellen avait tout d'abord été outrée par son offre et l'avait chassé de chez elle, le menaçant de lancer les Pourpres à ses trousses. Mais lorsqu'elle avait fait quelques recherches, elle s'était rendu compte que cet homme… N'existait tout simplement pas.
      La jeune femme prit donc le temps de réfléchir… Elle savait que la situation n'irait pas en s'améliorant et que les quelques personnes de bonne volonté qui entouraient le roi ne pourraient rien faire pour freiner suffisamment ses délires mégalomanes, que les Pourpres se faisaient de plus en plus répressifs…
      Quand Duncan était revenu, trois semaine plus tard, sa réponse était fin prête.

      Ellen n'avait bien sûr pas parlé de sa nouvelle implication à son grand frère et avait mis un certain temps avant de pouvoir… Jongler efficacement entre les trois hommes qui, il faut bien l'avouer, régissent son existence.


    Ellen se releva doucement et leva les yeux vers le ciel. S'il est vrai que les personnes disparues peuvent nous voir de là-haut… Que pouvaient-ils bien pensé de ce qu'était devenue sa vie?
    Qu'elle prenait trop de risques? Qu'elle s'était trop impliquée?
    Que la fatigue et la paranoïa allaient finir par la rattraper?
    Peut-être bien… Mais pour l'instant, Ellen avait simplement l'impression de faire ce qui était juste, et c'est tout ce que comptait pour elle.


    ◦ Présent:
    Ellen est toujours deuxième conseillère d'Aaron et elle a été nommée au poste de seconde de Duncan, rôle qu'elle a accepté avec plaisir.
    Mais les choses se sont récemment compliquées lorsque les Siodhens ont pris contact avec les Ombres. Nourrissant un fort ressentiment vis-à-vis des Elfes, la jeune femme ne peut en effet que se montrer très sceptique quant à leur engagement. Elle n'a également pas encore eu le courage d'annoncer à Duncan sa propre ascendance elfique.
    D'un autre côté, elle trouve le roi bien penseur et n'arrive pas à découvrir ce qui le perturbe. Et ce ne sont pas les petits sourires en coin du troisième conseiller qui vont la rassurer…


    ◦ Famille:
    Le père d'Ellen, Evan, était un aristocrate très impliqué dans la vie politique de la cité.
    Homme sage et posé, il épousa très jeune Alya, une Elfe qui quitta sa famille et son peuple pour aller vivre avec lui.
    La Siodhen abandonna donc tout ce qu'elle avait pour se construire une nouvelle vie avec Evan, auquel elle donna trois enfants.
    La naissance de Nohlan arriva après plusieurs longues années de mariage, et fut donc saluée par un grand soulagement. Fort et robuste, le petit garçon fit rapidement le bonheur de ses parents par ses habilités. Moins d'un an plus tard, Ellen vit le jour.
    La petite dernière, Alana, naquit cinq ans après sa soeur, surprise totalement inespérée du reste de la famille.

    Peu présent lors de l'enfance des plus âgés, Evan fut plus engagé dans l'éducation de la cadette. Cela ne mena néanmoins à aucune jalousie de la part d'Ellen, qui adorait sa petite sœur et la gâtait même à outrance. Mais son amour pour la jolie Alana n'atteignit jamais celui qu'elle pouvait éprouver pour son frère, dont elle était beaucoup plus proche et avec lequel elle avait partagé le secret de leur ascendance magique pendant des années.

    Evan, Alya et Alana périrent noyés lors de la Catastrophe, laissant Nohlan et Ellen seuls. En effet, si la famille de leur père s'était réduite depuis longtemps à leur seule branche, ils ignorent tout de la famille de leur mère.


... En tant qu'Hybride ...
.


    ◦ Aptitudes:
    Ellen a reçu un entrainement magique très poussé de la part de sa mère, malgré un potentiel relativement faible. De plus, au vu de ses dernières implications, la jeune femme a très peu de temps pour pratiquer et ne s'améliore donc pas.
    Toujours est-il qu'elle s'est toujours mieux débrouillée avec les sorts s'attaquant à l'esprit. Son contrôle du feu, le premier élément qu'elle a invoqué, n'est également pas trop mauvais.
    Son niveau en magie reste néanmoins très faible par rapport à un Elfe moyen et, comme le craignait sa mère, elle a toujours une très mauvaise appréciation de sa limite.



... Et toi? ...
.


    ◦ Prénom/Pseudo: Sara
    ◦ Age: 19 ans
    ◦ Quelles sont tes disponibilités? Tous les jours, sans contretemps majeur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-ys.forumactif.com
 
Ellen Desenae [Ombres]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Ombres
» Le clan des Ombres
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» L'Europe des ombres
» Objets de la guilde des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Ys :: - Vous et Votre Personnage - :: Première Danse :: Fiches approuvées-
Sauter vers: