AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amélia d'Elven [Siodhen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amélia d'Elven
.: Habitué :.

avatar

Féminin
Messages : 51
Points : 2510
Date d'inscription : 04/03/2011
Age rp : 39 ans, une quinzaine d'années en apparence
Race : Elfe
Rôle : Contact des Siodhens chez les Ombres
Profession : Fait des spectacles de rues, mais pas de métier particulier
Quartier : Khadian

MessageSujet: Amélia d'Elven   Ven 4 Mar - 20:36

.
Présentation d'Amélia d'Elven
.



Identité
.


    ◦ Nom: d'Elven
    ◦ Prénom: Amélia
    ◦ Surnom: Certains l'appellent Ami, pour faire plus cours. A Enlaïs, ou elle fait la plupart de ses représentations, elle est connue sous le nom de "La Dague"

    ◦ Date de naissance: 15 décembre
    ◦ Race: Elfe
    ◦ Groupe: Siodhen

    ◦ Age: Une quinzaine d'année en apparence, 39 ans en réalité
    ◦ Lieu de résidence: La ville basse, Khadian
    ◦ Rôle: Contact des Siodhen chez les Ombres
    ◦ Profession: Aucune, gagne de l'argent comme elle peut. Fait souvent des spectacles de rue avec ses couteaux. Et songe sérieusement à prendre un poste de serveuse dans une auberge.


Aperçu
.

    ◦ Physique:
    Amélia se leva de son matelat de paille et jeta un coup d'oeil autour d'elle. Comme d'habitude, elle était la première à se lever. Elle s'approcha à pas silencieux du grand miroir qui trônait dans un coin de la pièce. Elle attrapa un peigne et déméla ses longs cheveux indigo avec application. Puis elle les remonta en un chignon serré qu'elle couvrit d'un foulard rouge. Puis la jeune Elfe attrapa des vêtements posés sur le dossier d'une chaise et les enfila rapidement. Une chemise pourpre et une jupe groseille fendue sur les côtés assortie d'un pantacourt. Tous lui laissaient une grande liberté de mouvement tout en restant assez féminins. Elle soupira et observa son reflet. Elle voyait une jeune fille assez grande, d'un mètre soixante-quinze environ, avec des bras maigres mais musclés. On voyait nettement qu'elle ne se nourissait que du strict minimum, ses côtes saillant à chaque respiration. Sa peau était halée, résultat de longues heures passées à l'extérieur. Ses pieds étaitent nus, entourés seulements de bandes de tissus. Ses mains présentaient des cals par endroits, reflets des heures passées à s'entrainer. Son visage était pâle et ne souriait pas comme le font certains naturellement, à vrai dire il donnait l'impression d'une profonde lassitude tranchant sur un visage si jeune. Bien sûr, elle savait sourire, mais depuis que son père avait disparu, que sa soeur était en vadrouille quelque part et que sa mère était clouée au lit, c'était elle qui devait tout gérer et elle n'avait plus le temps de le faire. Elle cacha une mèche qui était sortie du foulard.
    Plutôt satisfaite de son image, elle attrapa son voile, couvrit son nez légèrement retroussé, ses oreilles pointues et toute la partie inférieure de son visage. On ne voyait plus que ses yeux changeants, passant du bleu foncé au violet selon la lumière. Dans la glace, ce n'était plus une jeune fille de quinze ans qu'on voyait, c'était La Dague, celle qui danse avec des couteaux lors des marchés d'Enlaïs. Pourquoi toutes ces précautions ? Simplement car elle ne voulait pas être reconnue par tous les badaux mais surtout par les Pourpres qui avaient entendu parler d'elle et qu'elle ne tenait pas dans son coeur. Elle se permit un petit sourire en coin qui illumina son visage et sortit du petit appartement en couvrant ses épaules d'une cape sombre. Elle rabattit la capuche avant de se glisser dans la foule.

    ◦ Caractère: C'est une jeune fille qui est devenue très solitaire avec le temps et les épreuves. Le fait de devoir s'occuper de sa mère et de son petit frère, tous deux incapables de rammener de l'argent, fait peser un grand poids sur ses épaules, elle porte toujours un air triste et est lasse, presque blasée de tout. Pour elle seule sa famille au sens élargi (comprennant aussi les Siodhens) comptent. Elle serait prête à tous les sacrifices si elle peut leur être utile, sauf mourir, car elle sait que morte, elle ne servirait plus rien. Elle est loin d'être altruiste et si elle voit quelqu'un mourant dans la rue, soit elle l'achèvera si le cas est desespéré, soit elle passera son chemin sans s'en soucier. La Catastrophe et tous les évenements qui s'en sont ensuivis en ont fait une personne quasiment incapable d'être heureuse, sans joie de vivre ni but. Se perdant dans ses propres cauchemars, se réveillant la nuit en larmes et dégoulinante de sueur sans raison aucune. Elle a souvent l'impression qu'elle va devenir folle, trop de rage, de chagrin, de soufrances, de désespoir. Elle a presque peur d'elle même le jour ou elle craquera et qu'elle laissera ce trop plein de sentiments s'échapper. Mais elle enfouit ces malheurs le plus profond possible, afin de ne pas montrer ses faiblesses et de paraitre aussi solide qu'un roc.


    ◦ Goûts: Elle a une dent contre les Nobles. C'est comme ça et elle ne peut pas supporter leurs manières soit disant raffinées, leur façon de minauder... Elle déteste aussi les Aidhens, mais il lui arrive de pardonner leurs erreurs. Parfois. Elle n'aime pas les hypocrites en général, les Pourpres (n'a pas vraiment de raisons).
    Elle aime tout ce qui est sucré, surtout les patisseries, cependant elle n'en a pas mangé depuis longtemps. Elle ne boit pas d'alcool de toute façon elle n'a pas les moyens. Elle aime bien les couteaux et les lames en général. Il serait même plus juste de dire que c'est presque une obsession chez elle. Elle ne va jamais nulle part sans une arme. Elle aime les personnes déterminées, qui ont du cran et qui ne renoncent pas à leurs projets (dans la limite du raisonnable)
Histoire
.

    ◦ Passé: Assise sur une branche d'un pin, à l'extérieur de la ville, Amélia poussa un long soupir. Elle était fatiguée de tout gérer, de rapporter le peu d'argent qui suffit à peine à nourrir sa famille alors elle s'était permise de prendre une pause. Regardant d'un air absent la Cité qui s'étend en contrebas, elle fit le point sur sa vie, repassant des images de son passé qui lui parut alors si merveilleux.
    Elle se revoit, petite fille sur les genoux de sa mère, lorsqu'ils habitaient encore à Elven. Celle-ci lui raconte l'histoire du roi Arthur, un magnifique sourire étire le visage de la fillette. Elle se détourne quelques secondes de l'histoire pour observer sa soeur ainée, Sarah, faire des étirements dans la cour, son frère n'est pas encore né. Elle a dix ans.
    L'image se déforme et change. Apparaît sous ses paupières closes un autre souvenir. Une bonne odeur de tarte ax pommes flotte dans l'air, sa mère est certainement en train de cuisiner et Sarah doit être en train de l'aider. Son père est de nouveau avec elle, il lui tend un coutelas qu'elle s'empresse de s'emparer. Elle observe la lame avec admiration, la trouvant si belle. Son père lui explique comment s'en servir et peu à peu, elle apprend. Il lui montre aussi différentes techniques de lancer. La gamine s'amuse comme une folle. Elle se souvint de longues heures passées sous le soleil passées à s'entrainer. Puis les images défilent plus vite et elle entrevit à peine son père lui expliquer comment jongler avec et la fierté qu'il montra lorsqu'elle y parvint enfin. Elle a quatorze ans.
    Ils sont au marché en famille, son père est marchand, issu de la lignée qui dirige la ville et vend des épices. Son petit frère est né et si au début elle le regardait presque comme une créature étrange, maintenant elle est habituée et se contente de sourire quand des gazouillis s'échappent de la gorge du bambin. Elle regarde avec une curiosité débordante les étalages des commerçants voisins et informe les clients qui veulent des renseignements sur tel ou tel produit. Soudain, un élancement lui traverse la tête et elle s'écroule par terre. Elle voit partout des infièrmière s'agitant autour d'une femme. Celle-ci à l'air de soufrir, mais Amélia comprend rapidement, elle accouche. Soudain des pleurs s'élèvent et une sage-femme essuie un nouveau-né. Avec joie, elle s'exclame :
    " C'est une fille, félicitation ma Dame."
    - Tu te nommera Dahut, ma princesse, déclara la jeune mère d'une voie faible."
    Elle se réveille lentement, sa mère et sa soeur sont à ses côtés et son père lui jette des coup d'oeil fréquents et inquiets. Elle ne comprend pas ce qui vient de se produire. Plus tard, elle apprit que la princesse venait de naître : Dahut. Par la suite son père l'emmena voir le Conseil et sa mère commença à lui enseigner la magie espérant sans doute que ce genre de visions ne se reproduiraient plus, mais elle se firent de plus en plus fréquentes. Elle avait seize ans.
    Le reste de son enfance défila de nouveau plus rapidement, ses journées se partageant entre entrainement à la magie, entrainement aux armes et lectures. Amélia grandissait lentement mais sûrement. Chaque jour son image dans le miroir changeait imperceptiblement. Ils s'installèrent à Ys, ce caprice de la princesse dont la jeune Elfe se méfiait plus que tout. Une partie de ses visions lui était exclusivement consacrée, et ce qu'elle pouvait y voir ne lui plaisait pas du tout. Peu à peu, son avis sur les humains changea : ils n'était que des hypocrites, faisant tout le temps semblant, semblant de paraître heureux, semblant d'aimer, semblant d'être triste. Elle se mit à détester la noblesse à laquelle elle faisait partie, car c'était la partie la plus "pourrie" de la population.
    Après toutes ces images d'une vie si anodine où elle n'était qu'une adolescente simple et qu'on pouvait dire heureuse, des souvenirs qui la ramenèrent à une des époques les plus douloureuse de sa vie apparurent. Sarah annonce à ses parents qu'elle veut faire sa vie de son côté. Ceux-ci ne s'y opposent pas, mais ils lui demande de venir les voir souvent. Amélia assiste à la scène, elle ne veut pas que sa soeur parte, mais elle sait qu'elle ne pourra rien faire pour la retenir. Elle avait 33 ans.
    Un an plus tard, son père annonce qu'il retourne à Elven pour faire du commerce et revoir sa famille. Sa mère dit qu'ils devraient l'accompagner, mais celui-ci refuse, disant qu'il ira plus vite seul. Cette image, pourtant habituelle et revenant plusieurs fois dans ses souvenirs se fait se serrer la gorge à Amélia. La Catastrophe n'est plus loin, et elle ne reverra plus jamais son père, qui n'était pas rentré. Elle avait 34 ans. Catastrophe J-7.
    Ce Jour finit par arriver, tout les souvenirs suivants celui du départ de son père ont disparu. Jusqu'à celui-ci. En pleine lecture, elle est allongée sur son lit. Soudain, un éclair blanc lui traverse le front. Elle hurle en silence, des images apparaisent dans ses yeux révulsés. Une clé, une porte. La grande Porte d'Ys, qui contient les eaux furieuses de l'océan. Une main se tend et ouvre la porte. Ses yeux reprennent une place normale dans leur orbite. Elle cligne longtemps des paupières, avant de comprendre l'urgence de la situation. Mais il est trop tard. On ne peut plus quitter la ville. Prenant son ourage à deux mains, elle essaye de contenir les flots avec ses pouvoirs. Mais ceux-ci sont trop forts, et elle est fatiguée. Sa mère s'approche et essaye de l'aider. Mais elle est de constitution faible. L'eau échappe à leur contrôle et s'abat sur elles. Amélia s'écroule et tombe dans le coma.
    La jeune Elfe rouvre les yeux et reprend contact avec la réalité. Elle se sent terriblement nostalgique de cette époque, avant la Catastrophe, où tout allait bien. Quelque minutes passent, et elle reprend l'inventaire de ses souvenirs. Elle s'est éveillée et à découvert que sa mère était désormais incapable de se lever seule. Beaucoup de leur voisins sont morts. Désormais elle est seule, et doit rapporter de l'argent pour pouvoir nourir sa famille. Sarah leur envoie un peu d'argent, mais il semble qu'elle aussi ait des problèmes d'argent. Ils vendent leur maison à Avhon pour s'installer à Enlaïs, puis à Khadian. Amélia se voit obliger de faire des spectacles de rue, ne trouvant pas d'emploi.
    Elle rencontra Maelgwn (dont elle ne connait pas le nom, évidament) pour la première fois après un de ses spectacles qui fut fructueux. Une fois n'est pas coutume, elle avait une bourse assez remplie pour nourrir sa famille pendant 5 ou 6 jours. Alors qu'elle marchait dans les rues de Khadian pour rentrer chez elle, on la bouscula. Un jeune homme roux s'excusa et parti en marchant rapidement. Aussitôt, elle remarqua que sa bourse avait disparu et elle se mit à suivre l'homme, sachant très bien que si elle criait au vol, elle ne serait pas plus avancée. Sortie de la foule, elle attrappa un de ses couteaux et le lança dans la direction du voleur. Il s'écarta vivement, ayant senti le danger d'une manière ou d'une autre, ce qui lui évita de se faire empaler la main. Seule sa manche fut clouée à un mur. Ses premières et seules paroles pour cet homme furent : "Rend moi mon argent." Il aurait put s'enfuir et garder l'argent, mais il lui rendit, au grand soulagement d'Amélia, alors sous le costume de La Dague.
    Quelques mois plus tard, elle fut contactée par la Conseil des Siodhens pour prendre contact avec les Ombres. Son jeune âge et le fait qu'elle habitait Khadian faciliteraient les échanges. Elle accepta.
    Après quelques semaines de recherche, elle finit par trouver un homme qui lui permettrai certainement de voir leur chef, le convaincre fut difficile, mais elle finit par y arriver. Elle rencontra enfin Duncan. Il était assez impressionnant et parraissait doué pour le combat. Après une longue discussion où elle lui parla des Elfes, des Siodhens et des Aidhens et de la mission que lui avait donné le Conseil : servir d'émissaire et organiser une rencontre, il dit qu'il réfléchirai. En sortant de l'entrevue, elle croisa dans les couloirs de la maison le voleur roux. Elle se raidit et espéra secretement qu'il ne la reconnaitrait pas.

    ◦ Présent: Deux ou trois fois par semaine fois par semaine, elle se rend à Enlaïs pour y faire son spectacle de lancé de couteaux. Ils ne rapportent pas toujours suffisament, surtout les jours de mauvais temps, aussi a-t-elle appris à vivre de peu. Elle songe quand même à prendre un travail de serveuse dans une taverne, son revenus serait alors plus important. Elle vit dans une ancienne maison du quartier de Khadian dont le crépis tombe en miettes. Elle reste très liée aux Siodhens et tout particulièrement au Conseil, executant le moindre de leur ordre. Si ils lui demandaient de mettre à mort un Aidhen, elle le ferait sans doute après lui avoir demandé de raconter son passé, alors elle le tuerai sans hésitation si elle jugeait qu'il le faut.


    ◦ Famille: Sa mère, Morgan, qui ne bouge presque pas de son lit, après avoir trop dépassé ses limites lors de la Catastrophe. Son petit frère, Ivahnoé, sur lequel elle veille comme elle peut, et sa soeur, Sarah, qui est ... quelquepart dans Ys et qui leur envoie un peu d'argent toutes les semaines.


En tant qu'Elfe ou Hybride *
.

    ◦ Aptitudes: Elle maitrise (plus ou moins) le vent et l'eau, mais les autres éléments échapent totalement à son contrôle et elle ne les utilise jamais, question de sécurité.
    Il lui arrive aussi à avoir des "visions". Du passé, du présent ou du futur, toutes d'un type différent, mais toutes l'épuisent énormement. Elle ne les contrôle absolument pas et elle peuvent survenir à n'importe quel moment.
    Les visions du passé lui apparaissent comme des flashs, d'un point de vue exterieur, elle ne sont que rarement plus que des simples images.
    Les visions du présent durent généralement plus longtemps, jusqu'à une ou deux minutes. Elles sont toujours d'un point de vue interne et (forcement) celui de quelqu'un d'autre. Cette personne peut être à côté d'elle ou à l'autre bout de la ville. En plus de voir la même chose que cette personne, elle ressent aussi les même sensations. Si une personne est en train de se faire torturer, elle ressentira la même douleur.
    Les visions du futur sont les plus floues et les plus abstraites. Elle voit une des nombreuses possibilités de ce qui va arriver, cette vision peut changer si une personne fait un choix ou un autre. Elles sont les plus fatigantes et la laissent épuisée, même si elle était en forme la seconde d'avant.

    Elle maitrise aussi l'art des armes, et sa préférence va pour les couteaux, les poignards et autres lames. Elle aime aussi les lames plus longues, comme les sabres ou les épées.

    Et toi?
.

    ◦ Proposition de rôle faite par : l'administration

    ◦ Prénom/Pseudo: Tamontane
    ◦ Age: 14
    ◦ Quelles sont tes disponibilités? à peu près tout les jours, mais en vacances je suis moins disponible
    ◦ Comment as-tu connu le forum? par Shizuka Gakuen
    ◦ Un conseil à nous donner? nope


Dernière édition par Amélia d'Elven le Mer 13 Avr - 19:02, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Desenae
.: Fondatrice :.

avatar

Féminin
Messages : 287
Points : 3125
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Age rp : 27 ans
Race : Hybride
Rôle : Deuxième conseillère d'Aaron et Seconde de Duncan
Profession : Rentière
Quartier : Avhon

MessageSujet: Re: Amélia d'Elven [Siodhen]   Ven 4 Mar - 20:45

    Re-bienvenue à toi sur le forum! J'espère que tu t'y plairas et t'y intègreras rapidement! (C'est déjà bien parti :p)


    Préviens-nous dés que tu auras terminé ta présentation! Wink



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-ys.forumactif.com
Amélia d'Elven
.: Habitué :.

avatar

Féminin
Messages : 51
Points : 2510
Date d'inscription : 04/03/2011
Age rp : 39 ans, une quinzaine d'années en apparence
Race : Elfe
Rôle : Contact des Siodhens chez les Ombres
Profession : Fait des spectacles de rues, mais pas de métier particulier
Quartier : Khadian

MessageSujet: Re: Amélia d'Elven [Siodhen]   Mer 13 Avr - 19:02

Je l'ai finie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Desenae
.: Fondatrice :.

avatar

Féminin
Messages : 287
Points : 3125
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Age rp : 27 ans
Race : Hybride
Rôle : Deuxième conseillère d'Aaron et Seconde de Duncan
Profession : Rentière
Quartier : Avhon

MessageSujet: Re: Amélia d'Elven [Siodhen]   Mer 13 Avr - 19:56

    Bonsoir,


    Super! =D
    Quelques fautes de temps en temps (rien qu'une relecture attentive ne puisse éviter), mais l'histoire colle à merveille! Wink

    Il y a un petit détail à régler avant la validation, par contre... Les avatars doivent être de 200px de large, obligatoirement...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-ys.forumactif.com
Amélia d'Elven
.: Habitué :.

avatar

Féminin
Messages : 51
Points : 2510
Date d'inscription : 04/03/2011
Age rp : 39 ans, une quinzaine d'années en apparence
Race : Elfe
Rôle : Contact des Siodhens chez les Ombres
Profession : Fait des spectacles de rues, mais pas de métier particulier
Quartier : Khadian

MessageSujet: Re: Amélia d'Elven [Siodhen]   Jeu 14 Avr - 14:58

Je sais, mais je n'arrive pas à le mettre en 200 px. Sur mon ordinateur, il est à la bonne taille, mais quand je le met en avatar, il est réduit --'.

EDIT : J'ai réussi à la mettre à la bonne taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Desenae
.: Fondatrice :.

avatar

Féminin
Messages : 287
Points : 3125
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Age rp : 27 ans
Race : Hybride
Rôle : Deuxième conseillère d'Aaron et Seconde de Duncan
Profession : Rentière
Quartier : Avhon

MessageSujet: Re: Amélia d'Elven [Siodhen]   Dim 17 Avr - 10:00

    Super, ta présentation est donc validée!

    Si tu as des questions, n'attends pas plus longtemps pour aller les poser dans la section appropriée.
    De nombreux services, tels que des fiches relationnelles, sont déjà mis en place et n'attendent plus qu'à être utiles!
    Enfin, n'hésite pas à nous rejoindre dans le flood et à venir te présenter un peu mieux aux autres membres! =)

    Il me reste à te souhaiter un bon jeu et un bon amusement parmi nous! Wink


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-ys.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amélia d'Elven [Siodhen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélia d'Elven [Siodhen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau site!
» Mîwalfirin Mallengalad aka Ranaeg - Schizophrène
» Thranduil the Elven King
» The Elven King in Iron Hills [Thranduil & Dáin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Ys :: - Vous et Votre Personnage - :: Première Danse :: Fiches approuvées-
Sauter vers: