AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dragonriders [Accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellen Desenae
.: Fondatrice :.

avatar

Féminin
Messages : 287
Points : 3093
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Age rp : 27 ans
Race : Hybride
Rôle : Deuxième conseillère d'Aaron et Seconde de Duncan
Profession : Rentière
Quartier : Avhon

MessageSujet: Dragonriders [Accepté]   Mer 5 Jan - 18:00


Pern
Dragonriders


PARTENARIATS





contexte

DRAGONRIDERS

Fument les mers et tremblent les monts,
Fondent les sables et prouvent les dragons,
Quand l'Etoile Rouge passe.
Croulent les murs et brûlent les feux,
Meurent les plantes à l'heure où dans les passes
Pern aux aguets surveille les cieux,
Et guette la Pierre de l'Etoile.
Les Weyrs sont en alarme,
Les chevaliers dressent leurs armes,
Quand passe la Rouge Etoile.



Pendant des millénaires, les magnifiques dragons de Pern s'étaient fièrement dépensés au service de l'humanité. Et les hommes qui les montaient étaient, au plein sens du terme, une race à part, douée de pouvoirs télépathiques spéciaux, développée au long des siècles pour être unie aux dragons dans la lutte qu'ils menaient pour défendre la planète contre l'horreur des Fils d'argent qui, périodiquement, pleuvaient doucement de l'espace. Les chevaliers-dragons, non moins que les nobles bêtes qu'ils chevauchaient, constituaient l'élite de Pern, les fiers héritiers du droit de défendre leur planète.

Mais il y avait bien longtemps que Pern n'avait plus besoin d'être défendue. Deux cents Révolutions s'étaient écoulées depuis la dernière pluie de Fils et alors qu'on attendait leur retour avec crainte et appréhension, rien ne vint. Une Révolution, puis deux, trois et enfin cinquante s'écoulèrent sans qu'un Fil ne vienne meurtrir le sol fertile de Pern. Alors les humains se répandirent sur tout le Continent Septentrional, créant des Forts où habiter, et des Ateliers dans lesquels on enseignait les arts et métiers aux jeunes gens. Parfois, certains oubliaient qu'ils vivaient sur une planète menacée. En sept générations à peu près, les descendants des héroïques chevaliers-dragons tombèrent en disgrâce. Les légendes de leur bravoure passée et la raison même de leur existence furent mises en discrédit.

Quand une légende devient-elle une légende ? Quand un mythe devient-il un mythe ? Quelle ancienneté et quelle inutilité un certain passé doit-il atteindre pour être relégué dans la catégorie des contes de fées ? Et pourquoi certains faits demeurent-ils indiscutables, tandis que d'autres perdent toute valeur et prennent un caractère instable et précaire ?

Texte issu du Vol du Dragon d'Anne McCaffrey





_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-ys.forumactif.com
 
Dragonriders [Accepté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)
» [Accepté]Sho Nagoshi
» Kai [Accepté deux fois]
» Village Hentaï[accepté]
» De Charette [Accepté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Ys :: - Introduction - :: De Vous à Nous :: Partenariats-
Sauter vers: