AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Légende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellen Desenae
.: Fondatrice :.

avatar

Féminin
Messages : 287
Points : 3180
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Age rp : 27 ans
Race : Hybride
Rôle : Deuxième conseillère d'Aaron et Seconde de Duncan
Profession : Rentière
Quartier : Avhon

MessageSujet: La Légende   Sam 27 Nov - 16:51

.

La Légende
.





    La légende raconte que la cité d'Ys fut bâtie par le roi Gradlon de Cornouaille, à la demande de sa fille, Dahut.
    La princesse adorait la mer depuis sa plus tendre enfance car, disait-on, sa mère l'avait mise au monde sur un navire. Aussi demanda-t-elle à ce que la ville soit construite au bord de l'océan. Et son père lui céda.

    La cité fut donc édifiée face à la Mer du Nord et, pour la protéger des éléments, le roi Gradlon la fit entourer d'une haute et puissance digue, percée d'une unique porte de bronze dont il gardait personnellement la clé.
    La ville fut appelée Ys… Et l'on dit qu'il n'y eut jamais de plus belle capitale.

    Mais Dahut n'était pas satisfaite… Capricieuse et insatiable, elle fit d'Ys une ville de fêtes, de jeux et de banquets, menant la population crédule à une lente dépravation…
    La princesse elle-même n'était pas en reste! Chaque soir, elle séduisait un nouvel amant que, le matin venu, elle étouffait.
    Et cela ne plut guère à Dieu…

    Un beau jour de printemps, un splendide jeune homme se présenta aux portes de la cité, et n'accorda pas le moindre regard à la princesse. Plus que vexée, elle se fit donc un devoir de le charmer…
    Un soir qu'ils étaient seuls, une terrible tempête se déclara à l'extérieur et le jeune homme lui avoua sa crainte de voir la digue céder.
    "N'ayez crainte, mon seigneur! La digue est indestructible, la porte inébranlable! Et seul mon père, le roi, en a la clé!", lui répondit-elle.
    Très intéressé par cette déclaration, le jeune prince demanda à Dahut s'il était possible de contempler cette clé. Désireuse de lui plaire et ne reculant devant rien, la demoiselle s'introduisit dans la chambre de son père endormi, et lui déroba la clé d'airain.

    Cet acte signa la fin de la cité d'Ys… En effet, le beau jeune homme n'était rien de moins que le Diable en personne, auquel Dieu avait offert la ville! Armé de la clé, il lui fut aisé d'ouvrir la porte de bronze, condamnant Ys à être engloutie par les flots déchaînés.

    Par chance, réveillé par un homme pieux de la région, St Gwénolé, le roi Gradlon réussit à s'enfuir à dos de cheval.
    Mais, en chemin, il croisa sa fille et, incapable de résister à ses plaintes, il la fit monter en croupe.
    Le cheval ralentit alors considérablement et Gradlon appela St Gwénolé à l'aide.
    "Tu dois te débarrasser de ta fille! Ce sont ses pêchés qui ont plongé la ville dans l'horreur, et la mer réclame sa mort!", répondit-il.
    Mais Gradlon ne pouvait tout simplement pas condamner sa fille à une mort certaine… St Gwénolé prit donc l'initiative et fit brutalement tomber la jeune femme du cheval de son père à l'aide sa crosse. Et c'est seulement lorsque Dahut eut disparu dans les flots que ceux-ci semblèrent s'apaiser…

    Gradlon et St Gwénolé furent donc sauvés… Alors que la cité d'Ys était à jamais engloutie.


    On raconte aujourd'hui que la cité d'Ys aurait été bâtie dans la baie de Douarnenez en Bretagne, et que, les jours très calmes, on peut encore entendre les cloches de la ville maudite…
    On dit aussi qu'Ys aurait été comparée à la ville de Lutèce et que, à l'engloutissement de la cité côtière, Lutèce aurait changé de nom pour s'appeler 'Paris' ce qui, en breton, peut aisément se traduire par 'Pareille à Ys'.


Pa vo beuzet Paris
Ec'h adsavo Ker Is

Quand Paris sera engloutie
Resurgira la ville d'Ys


Le vieux conteur ferma les yeux et se laissa aller contre le mur auquel il était adossé.
Cette vieille légende, il la racontait chaque soir à des dizaines de gamins des rues de plus en plus nombreux...
Pourquoi personne ne voulait vraiment entendre ce que cette histoire avait à dire?


Copenhague, 2489.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-ys.forumactif.com
 
La Légende
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...
» Quelque vilains dans la Légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Ys :: - Introduction - :: L'Alpha et l'Oméga :: Contexte-
Sauter vers: